pandémonium

pandémonium

pandémonium [ pɑ̃demɔnjɔm ] n. m.
• 1714; angl. pandemonium; de pan- et du gr. daîmôn « démon »
Le Pandémonium : capitale imaginaire de l'enfer.
Fig. et littér. Lieu où règnent la corruption et le désordre. Lieu bruyant.

pandémonium nom masculin (anglais pandemonium, du grec daimôn, -onos, démon) Capitale imaginaire du royaume des Enfers. Littéraire. Lieu où règne une agitation infernale, la corruption.

pandémonium
n. m. Lieu où règnent tous les genres de corruption et de désordre.

⇒PANDÉMONIUM, subst. masc.
A. —Capitale imaginaire des Enfers où les esprits démoniaques se rassemblent autour de Satan. Contempler en ce moment les salons, c'était avoir une vue anticipée du Pandémonium de Milton (BALZAC, Peau chagr., 1831, p.75):
1. Ma mère, elle, me voit déjà sur la grand'route du Pandémonium et croit que je veux pervertir mes soeurs. Que tout cela est ridicule!
MAUROIS, Ariel, 1923, p.30.
B.P.anal. Lieu rassemblant un grand nombre de personnes et possédant l'un ou l'autre des caractères que l'on attribue ordinairement à l'enfer (bruit, désordre, agitation, souffrance) ou aux damnés (corruption). Dans ces prisons (...), sombres pandémoniums où un prévenu peut entrer pur, mais d'où il sort presque toujours corrompu (SUE, Myst. Paris, t.3, 1842, p.256). Oh! ce Paris, ce pandémonium, cet enfer! (DUMAS père, G. Lambert, 1844, III, 5, p.258):
2. L'endroit où nous étions faisait un surprenant contraste avec le décor du matin. C'était au Haus Vaterland, vaste pandémonium de saucisse et de bière...
THARAUD, Qd Israël n'est plus roi, 1933, p.142.
REM. Pandémoniaque, adj. Qui est propre au Pandémonium; qui est digne d'un pandémonium. Dans cet ouvrage [la Tentation de saint Antoine] (...) je voudrais surtout attirer l'attention sur cette faculté souffrante, souterraine et révoltée, qui traverse toute l'oeuvre (...) et qui sert de guide à travers ce capharnaüm pandémoniaque de la solitude (BAUDEL., Art romant., 1857, p.450). Il serait difficile, je ne dis pas de savoir, mais seulement d'imaginer les sacrilèges abominations ou les amalgames vingt fois indicibles qui se perpétrèrent, en la conjoncture, au sein du collège pandémoniaque (BLOY, Femme pauvre, 1897, p.164).
Prononc. et Orth.:[]. Att.ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. 1714 Pandemonium «lieu imaginaire que l'on suppose être la capitale des Enfers et où Satan convoque le conseil des démons (dans le Paradis perdu du poète angl. Milton)» (Le Spectateur ou le Socrate Moderne, trad. de l'Anglois, t.4, Westein, XLIX, Dist., pp.292-293); 1729 Pandaemonium (MILTON, Le Paradis perdu, trad. par Dupré de Saint Maur, t.1, p.3); 2. 1831 p.anal. (MICHELET, Hist. romaine, t.1, p.V: Tous les géans de la critique tiennent déjà, et à l'aise, dans ce petit pandémonium de la Scienza nuova). Empr. à l'angl. pandemonium, d'abord Pandaemonium (1667, MILTON, Paradise Lost, I, 756 ds NED) formé par Milton à partir du gr. , neutre de «tout» et au sens de «démon», et att. dans les empl. anal. dep. 1779 (NED). Fréq. abs. littér.:25. Bbg. BONN. 1920, p.102, 183.

pandémonium [pɑ̃demɔnjɔm] n. m.
ÉTYM. 1714; angl. pandemonium, mot créé par Milton, de pan-, et du grec daimôn « démon ».
1 Vieilli. || Le Pandémonium : capitale imaginaire de l'enfer.
2 (1835). Fig., littér. Lieu où règne la corruption, le désordre. || « C'est un pandémonium, c'est un vrai pandémonium, se dit d'une réunion de mauvais esprits, de gens qui ne s'assemblent que pour comploter et faire le mal » (Académie).Par ext. Lieu où il y a beaucoup de bruit, de vacarme.REM. On écrit aussi pandemonium.
0 En attendant, dis-je à Jupien, cette maison est tout autre chose, plus qu'une maison de fous, puisque la folie des aliénés qui y habitent est mise en scène, reconstituée, visible, c'est un vrai pandémonium.
Proust, le Temps retrouvé, Pl., t. III, p. 832.
DÉR. Pandémoniaque.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • Pandemonium — Pandémonium Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. L architecture fantastique de John Martin  …   Wikipédia en Français

  • Pandemonium — Saltar a navegación, búsqueda Contenido 1 Cine y televisión 2 Videojuegos 3 Música 4 …   Wikipedia Español

  • Pandemonium 2 — Developer(s) Crystal Dynamics Publisher(s) …   Wikipedia

  • Pandemonium — Pandemonium! Entwickler Crystal Dynamics Publisher …   Deutsch Wikipedia

  • pandemonium — {{/stl 13}}{{stl 8}}rz. n V, blm {{/stl 8}}{{stl 20}} {{/stl 20}}{{stl 12}}1. {{/stl 12}}{{stl 7}} według niektórych wierzeń: piekło, miejsce pobytu wszystkich demonów {{/stl 7}}{{stl 20}} {{/stl 20}}{{stl 12}}2. {{/stl 12}}{{stl 7}} zamieszanie …   Langenscheidt Polski wyjaśnień

  • pandemónium — sustantivo masculino 1. (no contable) Uso/registro: restringido. Ruido o confusión exagerados, o lugar donde lo hay: La reunión de los estudiantes era un auténtico pandemónium …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • Pandemonium — Pan de*mo ni*um, n. [NL., from Gr. pa^s, pa^n, all + dai mwn a demon.] 1. The great hall or council chamber of demons or evil spirits. Milton. [1913 Webster] 2. An utterly lawless, riotous place or assemblage. [1913 Webster] 3. A condition of… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • pandemonium — I noun affray, agitation, anarchy, bedlam, chaos, clamor, commotion, confusedness, confusion, convulsion, derangement, din, disarrangement, disarray, discomposure, disharmony, disorder, disorganization, disquietude, disruption, disturbance,… …   Law dictionary

  • pandemónium — → pandemonio …   Diccionario panhispánico de dudas

  • pandemonium — (n.) 1667, Pandæmonium, in Paradise Lost the name of the palace built in the middle of Hell, the high capital of Satan and all his peers, coined by John Milton (1608 1674) from Gk. pan all + L.L. daemonium evil spirit, from Gk. daimonion inferior …   Etymology dictionary


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»